Gouvernance

L’association K d’urgences est composée :

•  d’un comité de personnalités qui soutiennent K d’urgences en s’engageant à participer au gala, aux actions de terrain, et à être des relais éventuels dans les médias

[learn_more caption= »Qui soutient K d’urgences ? »] Charles Aznavour – Claire Chazal – Michel Drucker – Anne Roumanoff – Corinne Touzet – Nikos Aliagas – Pierre Arditi – Jean-Marie Bockel – Daniel Bravo – Virginie Calmels – Stéphane Diagana – Christophe Dominici – Jean d’Ormesson – Gwladys Epangue – Laurence Fischer – Véronique Genest – Mémona Hintermann – Sandra Laoura – Franck Leboeuf – Karina Lombard – Muriel Marland-Militello – Nelson Monfort – Maureen Nisima – Marie-José Pérec – Patrick Poivre d’Arvor – Harry Roselmack – Willy Rovelli – Bruno Solo – Titoff[/learn_more]
•  d’un comité exécutif autour de la fondatrice qui a pour but de sélectionner les dossiers et d’attribuer les fonds•  de partenaires qui sont d’une part les associations qui mettent en contact avec les personnes à aider sur le terrain, et d’autre part les partenaires financiers qui croient à la Fondation.
Le comité exécutif:
Christine ARRON
Athlète de haut niveau spécialisée dans le sprint

« C’est parce qu’il y a près de 2 millions de familles monoparentales en France que la Fondation « K. d’urgences » m’intéresse. Ces familles sont pour 85% des cas des femmes qui assurent seules le revenu du foyer. Que ces cas soient subis ou choisi, ces femmes ont souvent besoin d’aide, financière, psychologique mais aussi une reconnaissance de leur statut. Je sais que la Fondation K d’urgences ira droit vers ce but. Voilà pourquoi je m’engage aux cotés de Christine Kelly , la fondatrice».
Sophie BENTEGEAT
Chargée de mission au Secrétariat général des Ministères chargé des affaires sociales

« L’idée d’une population cible « familles monoparentales » au cœur de laquelle on trouve la problématique « mère/enfants » est pertinente. Aux problèmes de revenu et de logement, s’ajoutent également la solitude et l’isolement (détresse psychique), la prise en charge sanitaire (difficulté d’accès aux soins – coûts transports et actes ; garde des enfants) et souvent la menace de ne plus subvenir aux besoins des enfants et donc de séparation. Vous portez votre projet avec une détermination et une justesse frappante ».
Jean-Marie COUSTAL
Président du Levallois Sporting Club de Judo Co-organisateur du Gala « Handicirque ».
« Qui ne connaît pas de familles monoparentales en difficulté autour de soi ?.Nos enfants, une sœur, un frère, nos amis, des collègues de travail ou voisins…Nous en côtoyons au quotidien mais bien souvent sans le savoir car ils n’osent pas montrer leur détresse ! C’est un vrai problème de société.C’est pour toutes ces raisons que j’ai accepté de rejoindre la Fondation K d’urgences et sa Présidente, Christine Kelly. Car toutes ses actions permettent à ces familles d’entrevoir la lumière

Laisser un commentaire